Comment mieux cadrer ?

Il n’y a bien évidemment pas de règles absolues en photographie, et comme dans tout art tout est question de sensibilité. Seulement, sans vouloir faire de photo d’art, on peut améliorer ses photos de familles ou de vacances grâce à quelques conseils faciles à mettre en œuvre.

POUR FAIRE SIMPLE

La première chose à faire est simple : combattre la tendance naturelle à mettre le sujet au milieu de la photo.

Pour les portraits :

Une règle facile : ne pas pas laisser d’espace vide au dessus des têtes. Spontanément quand nous prenons une personne en photo, nous plaçons le visage au centre de l’image. Dans ce cas il y a un espace vide et inutile au dessus de la tête, et nous ne voyons pas assez le buste.  Si nous prenons des photos “en pied”, cela conduit souvent à couper les pieds et laisser du ciel vide au dessus de la tête.

Le but est donc de cadrer en laissant le moins de place au dessus de la tête.

Pour les paysages :

C’est le même phénomène, nous plaçons souvent l’horizon au milieu de la photo. Ainsi l’image est coupée en deux parties égales : autant de ciel que de terre, mais dans ce cas la moitié de l’image est inutile car uniquement constituée de ciel, qui est le plus souvent de couleur unie.

Donc pour les paysages il est recommandé de faire un choix :

  • soit on met plus de terre que de ciel, c’est le cas le plus fréquent dans les paysages de vacance :
Paysage avec plus de terre que de ciel

Paysage avec plus de terre que de ciel

  • soit on met plus de ciel que de terre, ça peut être intéressant si le ciel est particulièrement spectaculaire, dans le cas d’un coucher de soleil ou d’un ciel bleu avec des nuages :
Paysage avec plus de ciel que de terre

Paysage avec plus de ciel que de terre

On recommande souvent de découper mentalement l’image en tiers. Nous verrons juste après pourquoi.

POUR ALLER PLUS LOIN

La règle qui sous-tend les explications précédentes est appelée règle des tiers. Elle veut que les éléments importants d’une image se situent sur les lignes de tiers et à leur intersection.

Les lignes de tiers et leurs intersections

Les lignes de tiers et leurs intersections

Ceci peut s’appliquer pour les portraits, que le cadrage soit vertical ou horizontal.

Portrait avec visage placé à une intersection

Portrait avec visage placé à une intersection

Cela s’applique également sur les paysages, lorsqu’il y a un élément intéressant : choisir de placer l’horizon sur une ligne de tiers, et l’élément intéressant à une intersection avec une ligne de tiers verticale.

Paysage avec 2/3 de ciel, et le sujet placé à une intersection

Paysage avec 2/3 de ciel, et le sujet placé à une intersection

Bien sûr ces règles ne sont pas toujours utilisables et adaptées. N’hésitez pas à expérimenter maintenant que vous savez que les cadrages les plus intéressants sont souvent ceux où le sujet n’est pas au centre… sauf si c’est un choix délibéré.

Laisser un commentaire

 Name

 Mail

 Home

[Name and Mail is required. Mail won't be published.]