13.04.2009
photoblog
,  

The simple life

J’ai ressenti l’autre jour un immense besoin de simplifier ma vie. Un besoin de faire des choses simples, courtes. Des choses  immédiates, dont l’utilité est directe et évidente. Une vie de berger, de Peau Rouge.

PS : à propos de simplifier : cette fois c’est sûr, je passe à une photo les jours impairs. Je n’arrive pas à suivre. Je pourrais faire du remplissage pour rattraper mon retard, mais ce serait vraiment du remplissage et je n’ai pas pu me résoudre à mettre en ligne des photos creuses à mes yeux.

2 commentaires

  1. ToF ToF  
    28 avril 2009 à 18:18
    répondre

  2. “Simplification atitude” “simplicitude” …
    “la faculté d’ignorer totalement ce qui est sans importance” (T. Dureden, Fight Club)

    Il manque un sens a ton travail ? Tu sais, avoir pour simplissime objectif de rentrer chaque soir chez soit en ayant le sentiment du “Travail, ou devoir, accompli” est l’objectif le plus noble et le plus difficile qui soit.

    Crois moi, j’en suis, l’idée de base est quand même de savoir définir ses priorité, mais surtout de rester humble, trés humble quand à ses propres capacités. Un objectif par jour pour commencer, un but à atteindre, sans plus.

    “la meilleure façon d’marcher c’est encore la noootre, c’est de mettre un pied d’vant l’autre et de recommencer !”

    C’est un chemin noble, mais c’est un chemin long et ardu.


  3. VincentVincent  
    30 avril 2009 à 0:00
    répondre

  4. Il y a de ça, mais ce n’est pas tellement une question de “sens”. je comprend le sens de mon travail, mais il est trop noyé dans une chaîne de décision, il fait part d’un trop grand ensemble pour que mes actions me donnent satisfaction. En cela j’envie les artisans : fabriquer un meuble par exemple, quoi de plus simple et gratifiant ?


Laisser un commentaire

 Name

 Mail

 Home

[Name and Mail is required. Mail won't be published.]