Archives janvier 2010


Bleu


Le titre est en association avec la photo qui suit.

Contre jour


Oui je sais, on est pas sensé mettre le soleil dans le cadre. Surtout avec un appareil compact, ceux-ci étant bien connu pour leur faible capacité à gérer les contrastes. Mais bon.

Reconstruction d’Haïti après le séisme

Après le séisme du 12 janvier qui a ravagé sa capitale Port-au-Prince et fait au moins 150 000 morts, l’aide internationale s’organise à Haïti. Les dons aux ONG affluent du monde entier. Les États-Unis sont présents avec 20 000 hommes sur place et supervisent cette aide, faisant l’objet de débuts de critiques. Les représentants de 14 pays (dont les États-Unis), de l’UE et des institutions financières internationales vont se réunir en mars, pour une première Conférence internationale sur la reconstruction d’Haïti.

Dans tous les cas la reconstruction ne sera pas un jeu d’enfant.

Voir aussi :
Incendies en Australie
Tempête dans les Landes


Grange


Si j’étais prétentieux, je dirais que c’est un hommage à la façade de magasin de Walker Evans, mais je ne le dirai pas. Comment ça je l’ai dit ?


Encore la neige


Non, je ne me suis pas amusé à faire les traces exprès pour la photo.

Légende personnelle


Je n’ai pas lu Paolo Coelho, mais je connais son principe de la légende personnelle qui dit que chacun serait sur terre pour faire une chose précise de sa vie… Mais n’ayant pas lu l’Alchimiste, voici ce qu’en a dit Coelho dans une interview :

“Si vous écoutez votre cœur, vous savez précisément ce que vous avez à faire sur terre. Enfant, nous avons tous su. Mais parce que nous avons peur d’être désappointé, peur de ne pas réussir à réaliser notre rêve, nous n’écoutons plus notre cœur. Ceci dit, il est normal de nous éloigner à un moment ou à un autre de notre Légende Personnelle. Ce n’est pas grave car, à plusieurs reprises, la vie nous donne la possibilité de recoller à cette trajectoire idéale.”

Bon, admettons, et prenons cela comme hypothèse…

Au collège, quand on remplissait une petite fiche en début d’année pour que le professeur nous connaisse, il y avait toujours la fameuse question : que voulez-vous faire plus tard ? D’après la théorie de Coelho, nous avons tous écrit notre légende personnelle sur ces petits bouts de papier, ces quarts de feuilles perforées à grands carreaux. Pour ma part je répondais toujours… (roulement de tambour)… dessinateur. Alors me serais-je gouré ? C’est vrai qu’à cette époque – et encore longtemps après – je gribouillais énormément, ceux qui suivent egocyte depuis ses débuts le savent.

Cette idée m’a frappé il y a quelques jours en lisant cette interview de Coelho et du coup le dessin est revenu s’immiscer dans mon petit cerveau. D’autant qu’il y a une chose remarquable et sans doute significative : il y a peu de personnages dans mes photos, mais quand je dessinais, c’était presque exlusivement des visages. Y a-t-il quelque chose à comprendre ? Toujours est-il que ça m’a donné envie de dessiner mes photos, avec le premier essai ci-dessus. C’est mon premier dessin depuis 2005, peut être pas le dernier si le courage et l’envie reviennent.


-50 -30 -20%


Bière et sieste dans le centre commercial.


Escalator


Magasin en travaux.