17.06.2010
photoblog
,  

Moissons


Rien à voir avec la photo ci-dessus, mais je voulais savoir si j’étais le seul à éviter de lire plus d’une phrase des résumés à la fin des livres, de peur qu’un élément clé de l’intrigue ne soit révélé ? C’est aberrant de voir à quel point c’est fréquent. Qui donc écrit ces résumés ? Ne savent-ils pas donner envie sans flinguer la première moitié du bouquin ? Hier j’en ai eu l’exemple le plus effarant : dès la 6ème ligne du résumé au dos de la version poche d’Armadillo de William Boyd, il y a des éléments révélés qui n’arrivent qu’à la 321ème page du livre… sur 367 ! C’est de l’auto-spoil puissance 10. Si je l’avais lu ça m’aurait flingué 87% de l’histoire. Je vais lancer une pétition.

Laisser un commentaire

 Name

 Mail

 Home

[Name and Mail is required. Mail won't be published.]