Du live

Petit live impromptu à la Péniche Cancale avec Projet Vertigo. Un groupe de rock électro, aux ambiances cinématiques. Un chanteur/slameur/guitariste, un homme orchestre électronique, un contrebassiste choriste, plus des guests stars, le tout super en place, une très bonne présence scénique, du groove, c’était nickel ! J’avais emmené le 50D, juste au cas où, mais sans vraiment l’intention de m’en servir. Sur le deuxième set, on s’est retrouvés assis tout devant, l’emplacement quasi idéal, mais c’était sans compter avec les pieds de micros, ennemis jurés des photographes. J’ai quand même réussi à prendre celle-ci dont je suis content en visant entre deux pieds. Il s’agit de  l’excellent saxophoniste Aymeric Descharrières venu en guest star sur les derniers morceaux, ça envoyait !

Parlons technique, puisque c’est mon premier essai sérieux avec le 50D en concert. Il semble que 3200 ISO soit la limite haute en sensibilité, avec un phénomène de banding assez marqué dès qu’on corrige une sous exposition. Mais en bossant sur le RAW il y a moyen de s’en sortir à condition de ne pas trop forcer la correction, de surveiller les basses lumières et de jouer sur couches de couleur (d’autant que les éclairages étaient pour le moins saturés !).

Laisser un commentaire

 Name

 Mail

 Home

[Name and Mail is required. Mail won't be published.]