Paradis fiscaux

Avec les affaires politico-financières de ces derniers mois (affaire Woerth-Bettancourt, affaire Wildenstein), le thème des paradis fiscaux et de la fraude fiscale revient en filigrane. Lors du G20 de d’avril 2009, la lutte contre les paradis fiscaux avait été désignée comme une priorité. Demain jeudi 29, un forum qui regroupe 94 pays doit se réunir pour étudier les premiers rapports qui concernent 8 états.

Voir aussi :
Le scandale des bonus

1 commentaire

  1. 28 mars 2011 à 23:23
    répondre

  2. Souvenez-vous c etait il y a peu les chefs d Etat et de gouvernement n avaient pas de mots assez forts pour condamner les paradis fiscaux dont ils connaissaient au demeurant la localisation depuis bien longtemps …Nicolas Sarkozy lors de la reunion sur la crise economique ecologique et financiere la construction europeenne la gouvernance mondiale le dossier israelo-palestinien la question du nucleaire iranien le terrorisme international et l Afghanistan et sur les relations franco-africaines a Paris le 26 aout 2009 etait categorique De premiers progres impensables il y a un an ont ete obtenus notamment sur les paradis fiscaux appeles places non cooperatives puisque le mot meme paradis fiscal etait interdit dans les cercles diplomatiques internationaux. Source .Defense de rire dans la salle !!!Moins d un mois plus tard le ton s est radouci et Christine Lagarde aborde certains de ces sujets avec une prudence quasi maladive. La question des paradis fiscaux constituera le second defi du G20. Est-ce qu on va se mettre d accord … sur des sanctions qui seront prises … a l egard de ces paradis fiscaux eux-memes ou a l egard des acteurs economiques qui continuent de travailler avec eux ?


Laisser un commentaire

 Name

 Mail

 Home

[Name and Mail is required. Mail won't be published.]