Posts Tagged dijon


Les Halles


Pas loin de 5 tentatives avant de trouver les halles sans voiture ni camion. Dans la fébrilité, le cadrage est un peu lointain. Il faut dire que la semaine d’avant, une voiture était venue se garer juste devant moi pile au moment ou j’allais enlever le bouchon du sténopé.

Appareil sténopé 18×24 cm
Sténopé 0,52 mm
1 minute d’exposition
Papier Foma RC développé au caffenol


Recueillement


Cimetière des Péjoces.

Appareil sténopé 18×24 cm
Sténopé 0,52 mm
1 minute d’exposition
Papier Foma RC développé au caffenol


Noodles


Mélange hasardeux de courbes nouillesques et d’architecture géométrique. Quand la prise de vue au sténopé n’est pas (pour une fois) l’occasion d’une discussion, mais d’un rappel à l’ordre optique : la spécificité du sténopé est d’avoir une netteté identique sur toute la profondeur du champ, difficile dans ce cas de détacher un élément lorsqu’il y a une superposition de plan. D’où l’obtention d’une image plutôt confuse, quasi abstraite, obligeant à une inspection attentive.

Appareil sténopé 18×24 cm
Sténopé 0,52 mm
1 minute d’exposition
Papier Foma RC développé au caffenol


Notre Dame


Je pourrais garder le même texte de photo en photo : mon sténopé en contreplaqué est une machine à rencontres. Cette fois-ci, alors que je rangeais dépité mon appareil à cause d’une voiture venant juste de se garer juste devant l’église, le conducteur m’a vu remballer l’appareil et est venu me demander s’il me dérangeait. J’ai répondu que j’aurai d’autres occasions de prendre cette photo, mais, fort sympathiquement il est retourné pour la déplacer. Une fois fait, il est revenu me parler, pour me dire qu’il était lui aussi photographe. Nous avons donc discuté de chambres Linhof et Sinar, de moyen format, de papier photo, et de la difficulté de développer les photos argentiques par temps de canicule. À noter que pendant la prise de vue, un autre véhicule a manœuvré devant l’église, laissant comme seules traces les reflets du soleil sur sa carrosserie.

Appareil sténopé 18×24 cm
Sténopé 0,52 mm
1 minute d’exposition
Papier Foma RC développé au caffenol


Hôtels particuliers


Décidément, mon sténopé en contreplaqué est une machine à rencontres. Je devrais a priori figurer en photo dans le DijonMag de septembre, interrogé par un journaliste travaillant pour le magazine. Bon, la question portait sur la propreté de Dijon, et pas la photographie (!) mais on y verra ma bouille et ma boîte en bois, et nous discutâmes photographie quelques minutes.

Appareil sténopé 18×24 cm
Sténopé 0,52 mm
3 minutes d’exposition
Papier Foma RC développé au caffenol


L’ancienne caserne


Même si je m’améliore, les images ne sont pas toujours telles que je les imagine à la prise de vue. Dur de faire autrement quand on ne peut pas visualiser directement le cadrage. Ici, du coup, les bords du bâtiment sont coupés et le dallage en demi cercle est moins visible que prévu, rendant l’équilibre de l’image assez instable. Mettons que ce serait volontaire… pour mettre en avant le gigantisme de l’esplanade.

Appareil sténopé 18×24 cm
Sténopé 0,52 mm
1 minute d’exposition
Papier Foma RC développé au caffenol


TER fantôme


Le TER de 17h25 est passé dans cet image.
Hélas, trop vite pour s’imprimer suffisamment.
Noter de revenir faire cette photo lors du passage d’un TGV.

Appareil sténopé 18×24 cm
Sténopé 0,52 mm
1 minute d’exposition
Papier Foma RC développé au caffenol


L’école de droit


Perspectives de travers pour l’école de droit. En légère superposition, en bas de l’image, un vélo de La Poste qui s’est arrêté dans le champ quelques secondes.

Appareil sténopé 18×24 cm
Sténopé 0,52 mm
2 minutes d’exposition
Papier Foma RC développé au caffenol