Posts Tagged flou


Radici

Quelques racines aériennes aux formes étranges au bord du lac Iséo. Ajoutons-y du flou, du flare, des traces de caffenol, des piqûres de moustiques et le compte est bon.


Chambre FKD 13×18 cm
Leimeyr 240 mm @ f/4.5 5 secondes
Papier Foma RC
Développement au Caffenol CM appliqué au pinceau

Parallèles

Des arbres, un chemin, ça sonne comme une chanson de Françis Cabrel… mais je ne me lasserai jamais de ce type de sujets. [Insérer interprétation psychanalytique].
Toujours dans le cadre des ambrotypes sur gélatino bromure révélés à la vitamine C, avec en prime un essai de plan de netteté non perpendiculaire.

Chambre FKD 13×18 cm
Leitmeyr Doppel Anastigmat Sytar 240mm, 8 secondes @ f/4,5
Ambrotype à la gélatine


Plastique et papier

Regards parallèles, regrets capillaires, mise en scène synthétique.

Canon 6D – Canon EF 50mm f/1,8

Le flou et la taille du capteur

Une des propriétés de la photographie que j’affectionne particulièrement, est la capacité de créer de jolis flous d’arrière plan. J’ai toujours aimé les objectifs à grande ouverture qui permettent d’obtenir ce rendu onctueux que les japonnais appelle bokeh. Mais l’ouverture relative d’un objectif ne fait pas tout, la taille du capteur, et donc de l’image qui est formée joue également un grand rôle. C’est pour ça que je me sers beaucoup ces derniers temps d’un vieil appareil en bois tout ce qu’il y a de pas pratique. Démonstration.
Lire la suite >>

Belgique argentique

Ça n’est pas très récent, ça date de l’été dernier en Belgique, où j’avais traîné quelques pellicules pour amorcer un retour à l’argentique. L’idée était de mettre un filtre ND 0,9 et de prendre toutes les photos à F1,4 avec un 50mm, pour faire du flou. Et du flou il y en eu. Le résultat est… atmosphérique.

(Pentax ME – 50mm F/1,4 + Filtre ND 0,9 – Ilford FP4+)


The Big Disco

Petit balade nocturne avec une focale plus longue. Why not.
(Canon 50D – 50mm f/1,8)